Commerce de boulangerie : quel type de caisse enregistreuse choisir ?

Caisse enregistreuse

Publié le : 15 janvier 20235 mins de lecture

La caisse est un équipement indispensable pour les commerces de proximité comme les boulangeries. Quel que soit le modèle choisi, elle peut augmenter la productivité dans l’espace de vente et contribuer à une meilleure rentabilité ainsi qu’à une plus grande satisfaction des clients.

Les différents types de caisses enregistreuses pour boulangerie

Les boulangeries-pâtisseries sont très différentes des autres magasins de détail et nécessitent des logiciels adaptés à leurs particularités. Les commerces de ce type font en effet régulièrement face à de grandes foules d’acheteurs. Ils vendent des produits périssables et mènent parfois une délicate activité combinant vente et restauration. Il leur faut alors des dispositifs garantissant un maximum de précision.

La caisse numérique

Il s’agit du modèle le plus basique. Il ne supporte que les fonctionnalités d’encaissement d’argent, de calcul du montant de la monnaie à rendre et d’émission d’un ticket pour le client.

La caisse alphanumérique

La caisse alphanumérique offre des fonctionnalités supplémentaires en plus des options de base. Elle permet notamment de classer les produits dans plusieurs catégories et gère les différents moyens de paiement.

De plus, elle fournit des rapports détaillés qui donneront une vue globale des flux financiers et du comportement des clients selon le jour ou l’heure. Cet outil stratégique est très utile pour le gestionnaire de la boulangerie.

La caisse électronique

Une caisse électronique est un ordinateur qui fonctionne avec un logiciel de caisse spécifique. Il est important de choisir le bon logiciel pour votre boulangerie et les produits que vous vendez, car tous les systèmes ne sont pas systématiquement adaptés à toutes les situations. Par exemple, si vous vendez des articles en fonction du poids, il sera nécessaire de trouver un logiciel capable de gérer ce type d’opération.

Les caisses alphanumériques

La caisse enregistreuse de boulangerie alphanumérique et tactile propose des fonctionnalités variées selon le modèle choisi. Certains modèles sont dotés d’un monnayeur automatique qui peut encaisser et rendre la monnaie sans intervention du commerçant. D’autres permettent de gérer les paiements sans contact avec un terminal de paiement électronique approprié. D’autres encore peuvent aussi fournir une interface pour gérer les stocks.

Comment choisir sa caisse pour boulangerie ?

Pour sélectionner le matériel qui correspond le mieux à vos besoins, il est important de se poser les bonnes questions et d’être conscient de certains critères essentiels.

Les fonctionnalités intégrées

Le logiciel de caisse doit comporter des fonctionnalités minimales telles que :

  • la création personnalisée d’un catalogue de produits avec mention des ingrédients et allergènes,
  • l’acceptation de tous les moyens de paiement, y compris pour les petites sommes comme l’espèce, la carte ou le paiement sans contact,
  • un accès en temps réel aux statistiques de vente (taux de fréquentation, nombre de transactions et volume des ventes),
  • l’impression des tickets caisse ainsi qu’une gestion comptable intégrée.

Votre logiciel de caisse pour boulangerie peut aussi intégrer, selon vos besoins, d’autres fonctionnalités comme la gestion des commandes, des notes de frais et du personnel de vente.

Les périphériques

Les périphériques tels qu’un terminal de paiement sans contact, une caisse automatique et un afficheur client permettent d’améliorer le fonctionnement du logiciel de caisse. Dans les établissements plus grands, des accessoires supplémentaires peuvent s’avérer utiles. C’est notamment le cas pour une trieuse-compteuse de billets ou un tiroir-caisse.

L’ergonomie

La boulangerie connaît parfois des pics d’activité. Pour y faire face, il est important de disposer d’un logiciel de caisse facile à utiliser. L’intervention de ce dispositif accélère le processus d’encaissement et réduit les temps d’attente pour la clientèle. Choisissez donc une caisse qui ne nécessite pas de manipulation complexe.

La conformité avec la règlementation française

Les commercants qui acceptent les paiements en espèces et sont assujettis à la TVA doivent se conformer à la loi sur la caisse en vigueur depuis 2018. Ils doivent alors s’équiper d’un logiciel de caisse certifié, répondant aux normes d’inaltérabilité, de sécurisation, de conservation et d’archivage des données.

Il est important de vous assurer que votre logiciel de caisse est conforme à la norme NF 525. Pour prouver sa conformité, l’éditeur du logiciel devrait normalement fournir une attestation individuelle ou un certificat d’homologation délivré par un organisme accrédité.


Café : les différentes variétés et leurs caractéristiques
Le Porc Noir de Bigorre : Un élevage exceptionnel

Plan du site